VAE-qu-est-ce-c-est

Un principe simple

mais qui change tout

Le saviez vous ?

Votre expérience professionnelle peut vous permettre de prétendre à l'obtention d'une certification reconnue, sans avoir à vous former pour des compétences que vous maîtrisez déjà.

Les conditions :

  • une expérience du métier visé
  • une demande officielle d'éligibilité
  • le droit à un accompagnement (pour le dossier)

Qu'est-ce que la VAE ?

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE. Cette certification qui peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

1/ votre projet

Vous êtes intéressé par une démarche de VAE.

A savoir

Depuis le 1er janvier 2015, vous pouvez bénéficier d’un conseil en évolution professionnelle (CEP).

Consultez la fiche outil : Le conseil en évolution professionnelle

2/ votre diplôme

Consultez la fiche outil : Mes expériences sont-elles en concordance avec le contenu du référentiel de certification ?

La recevabilité : en fonction de la certification choisie, faites directement le dossier en ligne :

 

 

3/ votre dossier

Une fois l’avis de recevabilité obtenu, vous devez demander et préparer la validation par le jury.

Cette validation est basée sur l’examen du dossier de validation que vous aurez rédigé.

Ce dossier va permettre au jury d’évaluer si vous avez acquis les compétences requises par la certification.

Pour compléter l’examen de ce dossier, le jury peut vous convoquer à un entretien et, pour certaines certifications, proposer une mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée.

L’entretien permet au jury de disposer de compléments d’informations. A vous de défendre votre dossier !

 



le dossier de recevabilité

Avant de commencer, le dossier de recevabilité permet de savoir si vous êtes éligible à la démarche

Il se compose de 4 rubriques.

  1. Un formulaire de candidature dûment renseigné avec la signature manuscrite ou électronique.
  2. Les documents relatifs à la durée de l’expérience en fonction du diplôme visé (activités professionnelles, associatives, bénévoles, syndicales, électorales… ainsi que les périodes de formation initiale ou continue en milieu professionnel).
  3. Les pièces justificatives à joindre obligatoirement (cf. tableau ci-dessous).
  4. Une attestation sur l’honneur qu’une seule demande de VAE a été déposée pour la certification, pour l’année civile en cours.
Composition du dossier de recevabilité
Nature de l’activité Pièces justificatives
Salariée Bulletins de salaire
Attestations d’employeurs
Attestations d’expériences
Non salariée Selon votre situation
Déclarations fiscales
Déclarations d’existence URSSAF
Extraits de K bis (activités commerciales) ou D1 (activités artisanales)
Bénévole/Syndicale / Élu local Attestation signée par deux personnes de l’association ou du syndicat, ayant pouvoir ou délégation de signature.
Volontaire Attestation de l’organisme employeur
Contrat de volontariat associatif
Sportif de haut niveau Inscription sur la liste des sportifs de haut niveau

Le dossier est déposé auprès de l’organisme certificateur selon des conditions qui lui sont propres. Certains organismes certificateurs peuvent demander des pièces spécifiques pour constituer ce dossier de recevabilité. Dans le supérieur, le formulaire de candidature est accompagné d’un dossier comprenant outre les diplômes, les certificats et toutes autres pièces permettant au jury de validation d’apprécier la nature et le niveau de ces études.

Il comprend par ailleurs :

  • l’annexe descriptive du diplôme,
  • les attestations certifiant les crédits européens représentatifs des études suivies lorsque celle-ci l’ont été dans le cadre défini par l’Union européenne favorisant la mobilité d’un Etat européen à l’autre.

 

Quand commencer un accompagnement

L'accompagnement peut être réaliser par un grand nombre d'acteur, vous êtes libre de choisir votre prestataire en fonction de son expérience ou encore des modalités qu'il propose. Dans tous les cas vous ne pourrez pas démarrer un accompagnement à la rédaction du dossier d'expérience avant d'avoir obtenu une réponse favorable du certificateur quant à votre dossier de recevabilité.

 

Quelles sont les possibilités de prise en charge financière ?

Consultez la fiche outil : Prise en charge d’une démarche VAE (particuliers)

 

Conditions de prise en charge par la mobilisation du CPF (mise à jour juin 2021)


  • un module de base composé d'une aide méthodologique à la description des activités et de l'expérience du candidat correspondant aux exigences du référentiel de la certification visée
  • la formalisation de son dossier de validation
  • la préparation de l'entretien avec le jury 
  • le cas échéant à la mise en situation professionnelle. 

L'accompagnement peut également comprendre : 

  • Une assistance à l'orientation vers une formation complémentaire, correspondant aux formations obligatoires requises ou aux apprentissages liés à l'exercice d'activité manquante dans le parcours du candidat et correspondant à une partie identifiée du référentiel de la certification 
  • La recherche de financement pour la prise en charge de cette formation

Ce que le CPF peut prendre en charge financièrement : 


  • Les frais d’examen du dossier de recevabilité par le service compétent du ministère ou de l’organisme certificateur 
  • Les frais d’accompagnement du candidat post recevabilité  
  • Les frais occasionnés par les formations obligatoires ou complémentaires recommandées, le cas échéant, au candidat par le ministère ou l’organisme certificateur au terme de l’analyse de la recevabilité de sa demande 
  • Les frais de session d’évaluation organisée par le ministère ou l’organisme certificateur. 

 Ce que le CPF ne prend pas en charge financièrement: 

  • les frais de transport, 
  • les frais de repas et 
  • les frais d’hébergement 

La prestation d’accompagnement à la VAE est éligible au CPF lorsqu’elle démarre à l’issue de la phase de recevabilité. 

Seules les certifications enregistrées au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) sont accessibles par la VAE. 

Une certification enregistrée au Répertoire Spécifique ne peut donc pas faire l’objet d’une validation des acquis de l’expérience.


Quand commence la prestation d’accompagnement à la VAE éligible au CPF ? Article L6423-1 du Code du travail :

 « Toute personne dont la candidature a été déclarée recevable en application de l'article L. 6412-2 peut bénéficier d'un accompagnement dans la préparation de son dossier et de son entretien avec le jury en vue de la validation des acquis de son expérience. »

source : guide EDOF 1er Juin 2021

Vous-Former-Grace-Au-CPF-png